Agenda Du Vin

Edition du 27/09/2016
 

Champagne DE TELMONT

Prestige

De TELMONT

C’est l’une des dernières maisons authentiquement familiales en Champagne. Fondée en 1912 par Henry Lhopital, c’est Bertrand Lhopital, représentant la 4e génération, qui est l’actuel directeur avec sa sœur Pascale, et son beau-frère Philippe Parinet. Ils œuvrent pour que la Maison conserve sa place parmi les 20 plus grandes Maisons de Champagne.


Belle vendange 2015 un peu moins de quantité car nous étions dans une année de sécheresse, des vins qui se dégustent aujourd’hui plutôt bien, nous l’avons encore constaté ce matin en commission d’assemblage, le niveau de qualité est très bon. Nous allons changer l’habillage de nos bouteilles en 2016, un style classique, épuré tout en ayant une certaine richesse.  Les ateliers Champagne restent un souvenir inoubliable, une expérience très intense pour chaque participant. Nous voulons faire partager notre passion du Champagne et souhaitons faire découvrir ses secrets aux amateurs.” Pour les cuvées, on a le choix : la Cuvée Sans Soufre, issue des parcelles conduites sans utilisation de produits phytopharmaceutiques, cette cuvée sans soufre a été élaborée grâce à une vinification œnodynamique. Respectant ainsi la nature des raisins pour qu’ils expriment au mieux leur potentiel, il ne leur est apporté que ce dont ils ont besoin pour être magnifiés. De fines bulles agrémentent une robe or pâle aux délicats reflets argentés. Le nez présente un beau fruité avec des notes d’amande et de macaron. En bouche, la vivacité laisse place en finale à des arômes de fruits compotés (abricots, poires), de pâte de coing avec une intéressante complexité. Une cuvée qui s’adresse à des amateurs qui aiment cette typicité propre, qui se reconnaissent dans ce type de Champagne. Cuvée L.D. : “cette cuvée a été bien accueillie et nous poursuivons son élaboration en privilégiant toujours la base de Chardonnay. Nous présentons le 2007, ce léger dosage met en valeur la minéralité du Chardonnay qui s’est particulièrement bien exprimé en 2007. Cette expression du Chardonnay est formidable, on est séduit par cette minéralité affirmée, alors que dans les millésimes précédents 2006, 2005, le fruité très mûr s’imposait. Tandis, que pour le 2007, nous retrouvons la typicité pure des grands Chardonnays, une expression plus classique avec des notes minérales plus affirmées.” De petits reflets verts relèvent la teinte or pâle de sa robe. La mousse est fine et tenace. Au nez, ce Champagne surprend par sa fraîcheur appuyée par des notes florales, d’agrumes et d’eucalyptus, alliant harmonieusement minéralité et gourmandise, développant des arômes de fruits jaunes frais (ananas), de zestes d’agrumes et d’amande, en conservant une belle tension en bouche. Superbe Champagne cuvée O.R. 1735 Millésime 2004, aux bulles légères, aériennes, avec ces senteurs où s’entremêlent la praline et le grillé, toute en subtilité, qui dégage en bouche des nuances délicates et persistantes, vraiment très savoureux. “Née d’une fantaisie créative de notre maison, la cuvée O.R 1735 combine tout le savoir faire de la Champagne à travers la sélection des terroirs, l’expression du Chardonnay issu des meilleurs lieux-dits et d’un long vieillissement dans nos caves sur bouchon liège. Véritable moment historique, cette cuvée représente à elle-seule 200 ans d’histoire du Champagne. En ouvrant ce flacon, nous remontons le temps pour déguster un Champagne comme rarement il en existe de nos jours.” Le Champagne cuvée Grand Couronnement brut Millésime 2002 est à son apogée aujourd’hui, un grand vin au nez subtil et persistant, avec des nuances de noisette, de poire et de pain grillé, tout en bouche, une cuvée ample, vineuse, tout en harmonie, qui réunit élégance et charpente, finesse et densité, d’une grande finale aromatique. “Cette cuvée de prestige Grand Couronnement, poursuit-il, est obtenue à partir d'une sélection des meilleurs Chardonnays de la Côte des Blancs. Après un choix extrêmement minutieux des plus beaux raisins, il n'est extrait pour sa composition que la première cuvée exclusivement. La noblesse de ses origines, un vieillissement porté à son âge d'or, font de cette cuvée exceptionnelle, en effet, le “Couronnement” de notre production.” On poursuit avec ce Vintage 2005 : “la nature nous fait don parfois d’une récolte de qualité exceptionnelle, qui mérite d’être mise en valeur. Notre Grand Vintage est toujours millésimé, afin que les qualités de l’année soient encore décuplées par les longues années de vieillissement qui se profilent. Composé à partir des 3 cépages champenois, le Grand Vintage est un Champagne souple, fruité et très équilibré, qui se distingue par une grande finesse. Le nez élégant et frais s’ouvre sur des fruits mûrs (coing) pour évoluer sur des notes complexes de beurre, de biscuit et de macaron. L’attaque en bouche est franche et présente une belle rondeur équilibrée par une belle fraîcheur. Des arômes de fruits à noyau (mirabelle, coing, prune) laissent place à des notes de fruits secs au cours de la dégustation.” Il y a encore ce savoureux Blanc de blancs 2007, “résultat harmonieux de l’assemblage de plusieurs crus très renommés de Chardonnay, le Blanc de blancs est également le fruit d’une seule et grande année. Composé exclusivement de première cuvée, il se distingue par sa délicate couleur or pâle, sa finesse, son extrême légèreté et son incomparable fruité. Un vieillissement de plusieurs années dans nos caves en fait un champagne de très grande noblesse. La robe est d’un bel or pâle teinté de reflets argentés. La mousse est fine. Le nez s’ouvre sur des notes briochées et laisse place à un nez floral, d’acacia, de citronnelle, d’agrumes, avec de légères notes de grillé. En bouche, ce Champagne présente une belle attaque, une belle fraîcheur et une belle présence, avec des nuances d’agrumes bien fondues, de fruits secs (amande) et de tabac blond en finale. Un Champagne gourmand et aérien. Nous laissons encore le 2008 mûrir dans nos caves, car il a un très beau potentiel de garde, il est plus propice de proposer le 2009 à la commercialisation.” Ne manquez pas Les Ateliers d’Exception, une belle idée cadeau comme ces “24 heures dans les vignes”. Une invitation à venir partager les vendanges dans les vignes du Champagne de Telmont. Cueillette du raisin, pique-nique gourmand, initiation à la dégustation, un moment sympathique (6 h par petit groupe). Ou bien ce “Délice d’affinage autour d’une bulle”, qui est la découverte des accords fromages et bulles. Expérimentations des étonnantes alliances entre divers affinages fromagers et les différents assemblages des cuvées (2h30 par petit groupe, 50 € par personne).

   

Champagne DE TELMONT

Bertrand, André et Serge Lhopital
1, avenue de Champagne - BP 17
51480 Damery
Téléphone : 03 26 58 40 33
Télécopie : 03 26 58 63 93
Email : info@champagne-de-telmont.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
DEVAUX (D) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)
DEUTZ
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
DE VENOGE (Princes)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
JEAUNAUX-ROBIN
René RUTAT (Millésimé)
(VEUVE CLIQUOT (Grande Dame))
Jacques DEFRANCE (Millésime)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Laurent LEQUART (Prestige)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)
DEVAVRY (Achille)
GOUTORBE (Spécial Club)*
LEJEUNE-DIRVANG (Seilles d'Or)*
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
ASPASIE (Brut de Fût)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)*
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
Pierre GOBILLARD (Prestige)*
BOUCHÉ (Millésimé)
CAMIAT (Prestige)*
CARLINI (Millésime)
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)
CUPERLY (Grande Réserve)*
Daniel PERRIN (Millésime)*
DAUPHIN (Instant Intégral)
DELOT (Légende)*
DOUSSOT (Grande Cuvée)
Hervé LECLERE (Secret Millésime)
HOERTER (Millésimé)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)
LITTIERE (Grande Cuvée)*
MAÎTRE
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
(AUTRÉAU-LASNOT (Prestige))
Christian BRIARD (Ambre)
BARDOUX (Millésimé)*
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Millésime)*
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)
MALETREZ (Premier Cru)*
HAMM (Signature) (r)
Lionel CARREAU (Préembulles)*
HUGUENOT-TASSIN (Réserve)*
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)*
André TIXIER et Fils (Millésime)*
BONNET LAUNOIS
MANNOURY (Réserve)*
MOUZON LEROUX
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)
BONNET-GILMERT (Millésimé)
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
GREMILLET (Evidence)
(Guy CHARBAUT (Millésimé))
Paul GOERG (Millésime)*
ROBERT A. (Cuvée)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)
ROGGE-CERESER (Excellence)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRICE (Vintage)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (Élégante)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
GIMONNET Pierre (Fleuron)
VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
Bernard LONCLAS (Prestige)
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DILIGENT (Millésime)
EGROT (Extra)
MOUSSE-GALOTEAU (Les Vinages)
TAILLET (Extra)
VANZELLA (Blanc de noirs)
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)
Albert de MILLY
BOIZEL (Grand Vintage)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
COUTIER (Henri III)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)
Yvon MOUSSY (Prestige)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VERRIER (Raymond Verrier)
VIGNON Père et Fils (Extra brut))
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
André ROBERT (Mesnil)*
J.M TISSIER (Apollon)*
BARBIER-ROZE (Réserve)*
BERTHELOT PIOT (Prestige)*
CHASSENAY d'ARCE (Confidences)
DEVILLIERS (RB)*
Diogène TISSIER et Fils (Saveur de Juliette)
FANIEL-FILAINE (Eugénie)*
GIRARDIN (Vibrato)*
GRUET (3 Blancs)
MALINGRE
MARY SESSILE (L'Innatendue)
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra)*
ROBERT-ALLAIT (Prestige)*
BRIGITTE BARONI
BLONDEL (Blanc de blancs)*
BOREL LUCAS (Séléction)*
COLIN (Grand Cru)*
Franck DEBUT (Tradition)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
ERIC LEGRAND (Prestige)*
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
Hubert PAULET (Risléus)*
BEAUGRAND (Nature)*
RIGOLLOT (Blanc de blancs)*
Robert JACOB (Collection Privée)*
RUELLE (Grande Réserve)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)*
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs)*
Michel GAWRON (S)
NAPOLEON (Millésimé)*
DANGIN (Prestige)
GRASSET-STERN (Millésimé)
GALLIMARD (Quintessence)
Bruno PAILLARD
(DELAUNOIS (Sublime))
Philippe GONET (Extra)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
QUATRESOLS-GAUTHIER
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
LOUIS de SACY (Inédité)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
BESNARD CHEVALIER (Meline)
DUMENIL (Prestige)
(LECLERC-BRIANT (Les Crayères))
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BERTEMES (Extra)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La CAMINADE


“En 1895, précise-t-on, notre arrière grand-père Antonin Ressès hérite du domaine. Ce lieu est chargé d’histoire puisqu’il appartint jusqu’à la Révolution Française au clergé. Ces moines savaient choisir les meilleurs terroirs. En 1973, au lendemain de l’officialisation de l’Appellation Cahors Contrôlée, notre grand-père Marcel et notre père Léonce décident de commercialiser toute leur production en bouteille. Le domaine s’impose comme l’une des références de l’appellation, un succès attesté par de nombreuses médailles et récompenses. Aujourd’hui, les deux frères (Dominique et Richard), 4e génération, sont à la tête de ce domaine de 35 ha.” Fidèle à lui-même, ce Cahors La Commandery 2011, 97% Cot et 3% Tannat, très bien élevé durant 12 mois en fûts de chêne dont 18% de neufs, riche en couleur comme en arômes, qui développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, avec ces notes de prune mûre et de poivre au palais, intense, de belle évolution. Le Cahors Esprit 2011 (très belle étiquette), avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices au palais, aux tanins puissants mais très fins, est un vin complet. Goûtez aussi le Cahors La Caminade 2014, 70% Malbec, 25% Merlot et 5% Tannat, aux notes de sous-bois, d’épices et de mûre, un vin intense et classique, de bouche riche, réussi.

Dominique et Richard Ressès

46140 Parnac
Téléphone :05 65 30 73 05
Télécopie :05 65 20 17 04
Email : resses@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-caminade.com

Domaine de POUYPARDIN


Vignoble de 6,5 ha. Exclusion de toute aromatisation et de toute correction du vin. Les rares insecticides mis en œuvre sont dorénavant tous homologués en Agriculture Biologique. Domaine repris par Stéphane Picarelli, qui souhaite poursuivre la politique qualitative menée sur le domaine depuis l’origine et maintenir la qualité et la typicité des vins. “Parce qu'il n'existe pas de grands vins sans grand raisin, explique-t-il, nous apportons tous nos soins à l'obtention d'un raisin de qualité irréprochable. Nos vignes sont donc cultivées en petits rendements et atteignent leur idéale maturité. Les vendanges soigneuses et traditionnelles demeurent entièrement manuelles: les grappes et les raisins sont triés à la parcelle même, et les fruits intacts, récoltés en cagettes ventilées de faible hauteur, rejoignent le chai dans des conditions optimales. Egrappés, puis légèrement foulés, les raisins sont ensuite encuvés, sans pompage, par simple gravité. Des fermentations douces et des cuvées élevées au domaine pour un vin de haute lignée.” Très séduisant, cet IGP Gers blanc sec Messire Géraud 2012, de robe claire et brillante, au nez de rose, est de bouche friande. L’IGP Gers rouge Montée de Pouypardin 2012, 100% Merlot, élevé 18 mois en barriques (pas de barriques neuves), est harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise et de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés. L’IGP Gers rouge Geraldus 2012, pur Syrah, 25 hl/ha, est riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, comme le ouge Les Lionceaux 2013, Fer Servadou, Cot et Merlot, élevé en barriques 12 mois, au nez persistant (griotte, violette), tout en bouche, aux tanins denses.

Stéphane Picarelli
Béguin
32100 Condom
Téléphone :05 62 68 34 77
Télécopie :05 62 68 34 77
Site personnel : www.pouypardin-vin-gers.com

Château MIRE-L'ÉTANG


“Le Château Mire l’Etang est situé sur la bordure maritime et orientale du massif de la Clape, face au soleil levant, nous précise Bernard Chamayrac. Son vignoble très ancien implanté au milieu d’une garrigue envahissante, s’étale en terrasses surplombant la Méditerranée. Son terroir unique, issu de sols arides et caillouteux, est fortement impacté par la sècheresse mais il doit son originalité à la mer méditerranée toute proche, qui grâce à ses effluves marines rééquilibre ce climat particulièrement exigeant. En 2015, première récolte de la nouvelle appellation La Clape. Le comité national de l’INAO a validé définitivement au mois de juin dernier l’appellation communale La Clape, pour les vins rouges et blancs, reconnaissance du travail des vignerons et d’un terroir exceptionnel. Et pour une première, quelle réussite ! Si dans un premier temps, la Méditerranée et ses entrées maritimes un peu trop récurrentes en fin d’été ont considérablement affaibli le potentiel du raisin qui tardait à exprimer sa maturité optimale, le retour mi-septembre d’une décade de tramontane a fait basculer ce millésime normal en vendanges d’exception, au même niveau que l’incomparable année 2011. En vente en 2016 : en AOC Languedoc La Clape, le rouge 2013 Réserve du Château, le rouge 2014 Cuvée des Ducs de Fleury et le rouge Tradition 2014, et, en AOC Languedoc, le rosé Gris 2015.” Voilà un superbe Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Réserve du Château 2013 (50% Syrah, 30% Mourvèdre, 20% Grenache noir, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs durant 12 mois, cuvaison longue de 4 semaines), avec des notes de prune et de poivre, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un vin dense et persistant. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge cuvée des Ducs de Fleury 2013, 70% Syrah, 15% Mourvèdre, 15% Grenache noir, au nez dominé par la garrigue et la cerise noire, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d’épices, est idéal avec une fricassée de lapin ou des alouettes rôties à la polenta. Goûtez le Coteaux-du-Languedoc La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2015, 55% Roussane, 40% Bourboulenc, 5% Grenache blanc, parfumé (agrumes, noisette), de belle couleur, avec ces nuances de fruits secs persistantes, de bouche nerveuse et dense à la fois, et le Languedoc rosé cuvée Gris, Grenache noir, Cinsault et Mourvèdre, tout en finale, avec ces nuances de fleurs fraîches et de framboise mûre.

Philippe et Bernard Chamayrac
Route des Vins
11560 Fleury-d'Aude
Téléphone :04 68 33 62 84
Télécopie :04 68 33 99 30
Email : mireletang@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mire-letang.com

DOMAINE ALINE ET REMY SIMON


Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 hectares de vignes et malgré la jeunesse de la maison, nous produisons principalement des vins à Haute Expression et nous alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées. Parmi un grand nombre de références, citons entre autres la gamme des Vieilles Vignes, l’ensemble de nos vins de terroir comme les BURGREBEN ou SILBERGRUB sans oublier notre fameux « ROUGE DE SAINT-HIPPOLYTE ». En 2003, nous avons fêté la naissance de notre dernière cuvée : « HARMONIE », un vin de table qui se décline en blanc ou rosé selon l’humeur. La typicité et la qualité de nos crus sont régulièrement récompensés dans différents concours et revues : Guide hachette, Prix d’Excellence, médailles…

Aline et Rémy Simon
12, rue Saint-Fulrade
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 04 92
Télécopie :03 89 73 04 92
Email : alineremysimon@vinsdusiecle.com
Site : alineremysimon
Site personnel : www.domaine-simon.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château ORISSE du CASSE


La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan, sont établis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts.
“Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, écrit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l’arrivée de quelques “gourous” conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser “uniforme”. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru. L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible !
Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…).”
Elle a raison et on le voit une nouvelle fois avec son Saint-Émilion GC 2012, bien parfumé (cerise confite, sous-bois), généreux et complexe, un vin tout en rondeur mais de jolie charpente. Excellent 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, qui poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, de garde. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et commence à peine à s’ouvrir. 
Goûtez Le P du Roy, une cuvée spéciale, avec des touches de fumé et d’épices, aux tanins souples mais puissants, un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche.

Danielle Dubois

Domaine de la TOURLAUDIÈRE


Roland a vinifié sa première récolte en 1976, un fameux millésime obtenu après une formation de technicien en viticulture oenologie au Château de la Tour Blanche, dans le Sauternais. Jeanine a fait ses débuts de viticultrice avec le millésime 1982, après avoir effectué la même formation à l'Oisellerie à Angoulême. En 1984, ils ont réuni, sous le nom de Petiteau-Gaubert, des terroirs et des vignes issus d'un patrimoine familial, datant du XVIIe siècle. Le domaine est cultivé selon le cahier des charges Terra Vitis depuis 2004. L'observation, la réflexion et les choix agronomiques permettent d'aller dans le sens d'une agriculture durable, et de récolter des raisins de qualité. Leur fils Romain a rejoint le domaine depuis trois ans et a repris les rênes depuis janvier 2015.
Beau Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie cuvée Domaine de la Tourlaudière 2015, séduisant, au nez comme en bouche, associant nervosité et gras, au nez persistant, marqué par des senteurs de fleurs blanches et de fumé. Le Muscadet Sèvre-et-Maine Clos de l’Arzillier 2013, issu de vignes plantées entre 1945 et 1950, sur des terroirs de gneiss recouverts de 50 cm de limons fins et d'argiles, un vin d’une robe aux reflets or pâle, finement épicé, subtil et suave en bouche, où s’entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance.
Il y a également le Muscadet Goulaine 2010, alliant nervosité et gras, au nez envoûtant, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, bien marqué par son terroir, un vin qui poursuit une excellente évolution comme cet autre Vallet 2012, de belle robe, de bouche puissante où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, d’une longue finale. 
Goûtez l’IGP Chardonnay Tourlaudière 2015, souple, aux arômes de reinette et de noisette, tout en distinction, complexe et rond, très bien vinifié, et l’IGP Cabernet Franc 2014 Roman Irae, bien marqué par son cépage, qui possède un charnu et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais bien ronds.

Earl Petiteau-Gaubert - Roland, Jeanine et Romain Petiteau
174, rue de Bonne-Fontaine
44330 Vallet
Tél. : 02 40 36 24 86 et 06 89 73 87 47
Fax : 02 40 36 29 72
Email : vigneron@tourlaudiere.com
www.tourlaudiere.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

BINON-COQUARD


“Dans nos familles, précise-t-on ici, la culture de la vigne s’est transmise de génération en génération depuis 1669. Les familles Binon et Coquard ont toujours vinifié leur production. L’alliance de ces deux noms eu lieu au cœur des années 1970 à l’occasion du mariage de nos parents : Martine et Jean-Pierre qui regroupèrent leurs héritages viticoles en une seule exploitation. C’est à l’arrivée de Maxime sur l’exploitation en 2000, que le Champagne Binon Coquard est né. En 2012, c’est au tour de sa sœur Cyrielle, de rejoindre la maison afin de continuer le développement du domaine.
Notre vignoble de 6,5 ha s’étend sur des sols argilo-calcaires sur kimméridgien, ce qui donne toute sa typicité au Pinot Noir, cépage majoritaire sur le domaine (70%). Nous cultivons également le Pinot Meunier (20%) et le Chardonnay (10%), les deux autres cépages champenois. L’âge moyen de nos vignes est d’environ 25 ans mais nous en possédons aussi de plus anciennes, de plus de 35 ans, qui nous permettent d’élaborer une cuvée spéciale : la cuvée Vieilles vignes Millésimé. Viticulture raisonnée et durable, démarche Terra Vitis.”
Les deux vins dégustés cette année sont excellents : le Champagne brut millésimé 2002, qui a une forte personnalité, frais et onctueux à la fois, aux connotations florales, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse, de mousse fruitée et persistante, une cuvée encore très vive, vraiment réussie. Et cet Extra Pinot Noir, particulièrement élégante, intense et fine avec ses senteurs d’orange et de noisette, d’une longue finale, que l’on appréciera avec un saumon mariné. Gîte sur place.

Maxime et Cyrielle Binon-Coquard

> Les précédentes éditions

Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015

 



BARON-FUENTÉ


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Mas de DAUMAS-GASSAC


POL ROGER


GODINEAU Père et Fils


Domaine Bel Avenir


Château MAUVINON


Château d'EMERINGES


Château LAFON


Charles SCHLÉRET


Guy CADEL


MÉDOT


Château BELLE GARDE


Château DARIUS


Château PANCHILLE


Château HAUT-CALENS


Château PENIN


Vignobles Pierre REINHART


Château du GRAND-CAUMONT


Château de COUDOT


Maison ZOELLER


Château LOIRAC


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Château FONBADET


Domaine des HAUTS PERRAYS


Château de PIOTE


HAMM


Clos BELLEVUE



CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU FABAS


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE DE BELLEVUE


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE CHARPENTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales